Demeure de Bénédictions- Rhapsodies des réalités

Rhapsodie des réalités, lundi 21 août

Jésus connut aussitôt en lui-même qu’une force était sortie de lui; et, se retournant au milieu de la foule, il dit: Qui a touché mes vêtements?
(Marc 5:30).

L’une des belles vérités à propos de vous en tant que nouvelle création est le fait que vous soyez une demeure de bénédictions, un convoyeur et un distributeur de vérités éternelles.1Corinthiens 3:16 déclare: “Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous?”

Le Chrétien est la demeure de Dieu, Il est le temple ou le saint sanctuaire de Dieu. Dieu a choisi de vivre en vous, afin de bénir le monde, d’apporter le salut, la guérison, la prospérité, la délivrance et l’aide au monde, à travers vous. Souvenez-vous de ce que le Seigneur a dit à Abraham: “Je ferai de toi une grande nation, et je te bénirai; je rendrai ton nom grand, et tu seras une source de bénédiction”(Genèse 12:2); et Il a vraiment béni Abraham.
Paul révèle dans Galates 3:16 que la bénédiction promise n’était pas seulement pour Abraham
mais plutôt pour Abraham et sa postérité: “Or les promesses ont été faites à Abraham et à sa postérité. Il n’est pas dit: et aux postérités, comme s’il s’agissait de plusieurs, mais en tant qu’il s’agit
d’une seule: et à ta postérité, c’est-à-dire, à Christ.”
Cette postérité, c’est Christ. Galates 3:29 déclare: “Et si vous êtes à Christ, vous êtes donc la postérité d’Abraham, héritiers selon la promesse.”
Partout où vous allez, vous portez des bénédictions en vous. Lorsque vous vous présentez, les bénédictions sont là. Que les gens le réalisent ou pas, cela ne change rien au fait que vous soyez des convoyeurs de bénédictions divines.
Quiconque peut recevoir quelque chose de Dieu en vous touchant. Par exemple, si une personne malade réalise que vous êtes né de nouveau et que vous
avez le Saint Esprit en vous et qu’elle décide de vous toucher, cette personne pourrait être guérie sans même qu’elle n’ait besoin de vous demander quoi que ce soit.
Si une personne souffrant d’un cancer, de diabète ou de toute autre infirmité réalisait qu’elle n’a pas besoin de pleurer ou de supplier Dieu pour un miracle, et qu’elle touchait un chrétien avec foi, elle recevrait bien plus que la guérison espérée.
Souvenez-vous, même sans le consentement du Maitre, une certaine femme qui souffrait de pertes de sang depuis douze ans se faufila au milieu de la foule derrière Jésus, toucha son vêtement et les saignements cessèrent à l’instant même. Nous avons cette même puissance et cette même bénédiction en nous et avec nous aujourd’hui, parce que le Saint-Esprit vit en nous.

Confession

Je suis la postérité d’Abraham et de ce fait, un distributeur de bénédictions divines. Le salut, la justice, la prospérité, la guérison, la bonté de Dieu, sa
miséricorde et sa grâce, jaillissent de moi pour bénir mon monde! J’apporte le secours, l’espoir, la délivrance et la joie à plusieurs, au Nom de Jésus. Amen.

Étude approfondie

1 Pierre 2:9; 1 Pierre 3:9 MSG

Partager:
0 Comments

No Comment.